Santé : 500 hôpitaux de proximité et 4 000 assistants médicaux en plus


// Gouvernement.fr - Santé et solidarité
11 février 2019 - Actualité

Santé : 500 hôpitaux de proximité et 4 000 assistants médicaux en plus

A deux jours de la présentation en Conseil des ministres du projet de loi santé, le Premier ministre et Agnès Buzyn se sont rendus dans la Maison de santé pluridisciplinaire (MSP) d'Avoine, en Indre-et-Loire.
 
Édouard Philippe et Agnès Buzyn se sont rendus, le 11 février 2019, à Avoine, en Touraine, pour souligner le rôle des communautés de santé dans les territoires, à l’image de la maisons de santé pluridisciplinaire (MSP) de la ville. Au sein de cette structure, une petite centaine de professionnels de santé (généralistes, infirmières, kinésithérapeutes...) s'est regroupée pour délivrer une offre de soins de proximité prenant en compte la situation du territoire.

"Cette capacité à se regrouper et inventer de nouvelles façons d’exercer séduit, y compris des médecins qui ne vivent pas en milieu rural", a précisé le Premier ministre. Agnès Buzyn s’est félicitée que grâce à ces maisons de santé, "certains professionnels peuvent venir offrir des services sans pour autant venir s’installer en zone rurale".

Comme l’a souligné le Premier ministre, cette initiative locale, tout comme d'autres initiatives en France, "montrent le chemin", précisant que "l’objectif du projet de loi, c'est de faire en sorte que ces initiatives puissent être dupliquées, multipliées sur le territoire, pour que l'exercice collectif de la médecine devienne la norme."

Selon un point effectué par le ministère des Solidarités et de la Santé début 2018, la France comptait 910 MSP et plus de 300 en cours de création. Ces MSP entrent dans le cadre du développement des "communautés professionnelles de territoire de santé" destinées à permettre un accès aux soins effectifs pour tous les Français, partout sur le territoire national. Cette volonté prend également la forme de création de structures hospitalières de proximité qui seront inscrites dans la loi.

500 hôpitaux de proximité créés

Pour organiser et développer la structure des soins de proximité dans les territoires, le projet de loi prévoit "la transformation de certains hôpitaux qui ont aujourd’hui des difficultés en hôpitaux de proximité", a annoncé Agnès Buzyn. 500 à 600 hôpitaux de proximité verront le jour à l’horizon 2022.

Dans le cadre du développement de ces communautés professionnelles de territoire de santé, 4 000 postes d'assistants médicaux seront également créés d’ici à 2022, avec pour objectif de "rendre du temps médical aux médecins […] et rendre plus intéressant l’exercice de la médecine", a déclaré Édouard Philippe.

Ces structures hospitalières de proximité seront en lien très étroit avec la médecine de ville. L’objectif étant que les médecins en cabinet puissent continuer à suivre leurs patients dans ces structures.

Pour cela, le projet de loi prévoit :
  • Une nouvelle structuration de la médecine libérale en ville
  • La revitalisation des hôpitaux de proximité.
  • La suppression du numerus clausus d’ici à 2020. Objectif : "diversifier les profils", a déclaré Agnès Buzyn.

"Nous avons le sentiment que dans la capacité du monde médical à s’organiser, nous allons répondre de façon efficace aux attentes légitimes, pressantes, exprimées par les Français", a déclaré le Premier ministre. "C’est une très belle organisation (...) que nous voulons promouvoir aujourd’hui dans la loi", s’est-il félicité.

 
Santé : déclaration du Premier ministre au sujet de l'accès aux soins

Publiée le : mardi 14 mai 2019 - Gouvernement.fr - Santé et solidarité
plus d'infos sur Santé : 500 hôpitaux de proximité et 4 000 assistants médicaux en plus