Vaccination et « pass sanitaire » : ce qui change


// Gouvernement.fr - Santé et solidarité
Vaccination d'un homme
13 juillet 2021

Vaccination et « pass sanitaire » : ce qui change

Les semaines à venir seront celles de la mobilisation pour bloquer l'expansion du virus de la Covid. De nouvelle mesures concernant la vaccination et le « pass sanitaire » vont entrer en vigueur.

Le variant Delta - trois fois plus contagieux que la première souche - touche aujourd’hui tous les territoires français, métropole comme outre-mer.

Au regard d’autres pays près de chez nous comme les Pays-Bas, l’Espagne, le Portugal ou encore en Asie, le Japon, la situation en France est pour le moment maîtrisée. Il est pourtant urgent d’agir en se vaccinant.

Tendre vers la vaccination de tous les Français

« Nous devons aller vers la vaccination de tous les Français », a annoncé le président de la République qui a toutefois précisé que la vaccination ne serait pas obligatoire pour tous les Français mais pour une partie seulement de la population.
 

  • La vaccination est rendue obligatoire sans délai pour les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, des cliniques, des maisons de retraite, des établissements pour personnes en situation de handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile. Les personnes concernées ont jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner. Au-delà de ce délai, des contrôles seront opérées et des sanctions prises.

 

  • Pour les Français qui ne sont pas vaccinés à ce jour, le président de la République a dit « faire le choix de la confiance » en les appelant à se faire vacciner au plus tôt. Précisant « qu’en fonction de l’évolution de la situation, nous devrons sans doute nous poser la question de la vaccination obligatoire pour tous les Français » ;

 

  • Pour les collégiens, les lycéens, les étudiants, des campagnes de vaccination spécifique seront déployées dans les établissements scolaires dès la rentrée ;

 

  • Pour les premiers vaccinés : une campagne de rappel sera mise en place dès les premiers jours de septembre, pour une injection qui sera administrée dans les mêmes conditions que les premières.
 

Un été de mobilisation pour la vaccination

Que ce soit près de chez soi, sur le lieu de vacances, avec ou sans rendez-vous, vous pouvez vous faire vacciner. 9 millions de doses sont disponibles et les commandes de vaccins continuent d’arriver.

Je trouve un lieu de vaccination
 
Au 11 juillet, la France compte 50,7 % de personnes majeures complètement vaccinées. Plus de 35,5 millions de Français ont reçu une première dose.

Le « pass sanitaire » étendu

Clients, usagers, salariés… Seules les personnes vaccinées ou testées négatives pourront accéder aux lieux définis plus bas.

La règle générale pour l’extension du « pass sanitaire » va se dérouler en 2 étapes :
 

  1. Dès le 21 juillet aux lieux de loisirs et de culture : spectacles, parcs d'attraction, concerts, festivals ;
     
  2. À partir du début du mois d’août - après le vote d’un texte de loi - dans :
  • les cafés, les restaurants, les centres commerciaux ;
  • les hôpitaux, les maisons de retraites, les établissements médicosociaux ;
  • les avions, trains et cars pour les longs trajets. Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront renforcés pour les ressortissants en provenance de pays à risques avec isolement contraint pour les voyageurs non-vaccinés.


À noter que pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du « pass sanitaire » est repoussée au 30 août. Il s'agit :

  • des jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet. Cet aménagement permettra, d’ici au 30 août, aux 12-17 ans d’être vaccinés.
  • des salariés des lieux et établissements recevant du public. La raison en est que pour ces salariés, n’ayant pas encore reçu deux doses de vaccin devraient se faire tester presque chaque jour pour aller travailler. Précision : leur 1ère injection devra être réalisée au plus tard le 1er août. Attention : le « pass sanitaire » reste exigible pour les clients qui fréquenteront ces lieux aux dates dès les 21 juillet et 1er août 2021.


En fonction de l’évaluation de la situation, l’extension du « pass sanitaire » à d’autres activités sera étudiée.

Pour rappel, le « pass sanitaire » est disponible sur l’application tousanticovid ou sur la version papier remise au moment de la vaccination.

Les tests PCR seront payants

À l’automne, les tests PCR seront désormais payants, sauf prescription médicale.

Vacciner le monde

Depuis mars 2020, la France est à l’initiative avec le programme ACT-A, lancé en avril 2020. Ce programme rassemble des gouvernements, des organisations du secteur de la santé, des scientifiques, des entreprises, la société civile et des philanthropes. Objectif : produire et donner davantage de vaccins aux pays les plus pauvres.

La France a déjà donné plus de 205 millions doses et en prévoit plusieurs dizaines de millions d’ici à la fin de l’année.

Même si le vaccin change beaucoup de choses, « nous allons devoir "vivre avec le virus" tout au long de cette année 2021 et sans doute pour plusieurs mois de l’année 2022 », a averti le président de la République.
 

Informations sur la vaccination

Pour accéder aux services de dépistage et de vaccination Covid-19

Je me renseigne

Publiée le : mardi 20 juillet 2021 - Gouvernement.fr - Santé et solidarité
plus d'infos sur Vaccination et « pass sanitaire » : ce qui change