Recommandation sur les bonnes pratiques en matière de prévention de la maltraitance

Mission du responsable d'établissement et rôle de l'encadrement dans la prévention et le traitement de la maltraitance

Monsieur Didier Charlanne, a signé en 2008 en sa qualité de Directeur de l'ANESM, l'introduction de cette recommandation.

"Les professionnels qui contribuent, au sein ou hors des instances de travail de l'Anesm à ses travaux, se sont mobilisés depuis plus d'un an autour de la thématique de la maltraitance dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Cette mobilisation traduit clairement la volonté de l'Agence, de ses partenaires professionnels et institutionnels et des pouvoirs publics de répondre à une préoccupation majeure, en écho aux attentes des usagers et de leurs proches.

Recommandation sur les bonnes pratiques en matière de prévention de la maltraitance

De nombreux acteurs ont, par ailleurs, engagé des démarches de prévention et de sensibilisation sur le terrain. Nombre d'outils ont également été mis à disposition
des professionnels pour les aider à prévenir les risques de maltraitance, et à réagir avec davantage de rapidité et d'efficacité.

L'objectif de cette recommandation est d'apporter une contribution spécifique surn un aspect particulièrement stratégique : le rôle essentiel que joue l'encadrement au
quotidien dans la prévention et le traitement de la maltraitance en établissement.

Conscients que les procédures et protocoles mis en place ne sauraient tenir lieu d'une véritable démarche de prévention, conscients aussi de la difficulté pour les
usagers et leurs proches d'évoquer les abus dont ils peuvent avoir connaissance ou être l'objet, les professionnels qui ont contribué à ces travaux ont eu à coeur de
détailler des pratiques concrètes susceptibles de diffuser une réelle culture de vigilance parmi les membres de l'encadrement et leurs équipes.

Les personnes en situation de responsabilité dans les établissements sociaux et médico-sociaux disposent ainsi de repères identifiés qui s'inscrivent dans le cadre plus général de la recommandation de l'Anesmsur la bientraitance."

Didier Charlanne
Directeur de l'Anesm

Décembre 2008

Télécharger le fichier

pdf1437 Kilo octets